RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT
1. Dénomination du médicament vétérinaire

PATHOZONE



2. Composition qualitative et quantitative

Une seringue intramammaire de 10 mL contient :

 

 

 

Substance(s) active(s) :

 

Céfopérazone………………………………………...……

250,0 mg

(sous forme de sel de sodium)

 


Pour la liste complète des excipients, voir rubrique « Liste des excipients ».



3. Forme pharmaceutique

Suspension intramammaire.



4. Informations cliniques

4.1. Espèces cibles

Bovins.



4.2. Indications d'utilisation, en spécifiant les espèces cibles

Affections à  germes sensibles à la céfopérazone.

Chez les vaches en lactation :
- Traitement des mammites cliniques à Staphylococcus aureus, Streptococcus agalactiae, Streptococcus dysgalactiae, Streptococcus uberis et Escherichia coli.



4.3. Contre-indications

Non connues.



4.4. Mises en garde particulières à chaque espèce cible

Aucune.



4.5. Précautions particulières d'emploi

i) Précautions particulières d'emploi chez l'animal

Une utilisation inappropriée du produit peut accroître la prévalence de bactéries résistantes aux céphalosporines.
L'utilisation du produit doit être basée sur la réalisation d'antibiogrammes et doit prendre en compte les directives politiques officielles et locales d'utilisation des antibiotiques.



ii) Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Les pénicillines et les céphalosporines peuvent entraîner des réactions d'hypersensibilité (allergie) après injection, inhalation, ingestion ou contact cutané. Cette hypersensibilité aux pénicillines peut entraîner des réactions croisées avec les céphalosporines, et inversement. Ces réactions d'hypersensibilité peuvent être occasionnellement graves.
Ne pas manipuler ce produit si vous savez être sensibilisé, ou s'il vous a été conseillé de ne pas entrer en contact avec ce type de molécule.
En cas de contact avec les yeux, rincer immédiatement et abondamment à  l'eau.
En cas de symptômes après exposition (rougeur cutanée), demander un avis médical en présentant la notice au médecin. Un œdème de la face, des lèvres ou des yeux, ou des difficultés respiratoires constituent des signes graves, qui nécessitent un traitement médical urgent.



iii) Autres précautions

Aucune.



4.6. Effets indésirables (fréquence et gravité)

Non connus.



4.7. Utilisation en cas de gestation, de lactation ou de ponte

L'innocuité de la spécialité chez les vaches laitières pendant la gestation n'a pas été démontrée. Toutefois, les quantités de céfopérazone absorbées par voie intramammaire étant faibles, l'utilisation de ce médicament pendant la gestation ne pose pas de problème particulier.



4.8. Interactions médicamenteuses et autres formes d'interactions

Non connues.



4.9. Posologie et voie d'administration

Voie intramammaire, en une administration unique.

250 mg de céfopérazone par quartier infecté en une administration unique, soit le contenu d'une seringue dans chaque quartier malade en une administration unique.

Traire à  fond le quartier infecté, désinfecter l'orifice du trayon, injecter le contenu de la seringue dans le trayon, masser doucement le pis pour répartir le médicament.
Traire ensuite normalement toutes les 12 heures.

L'amélioration doit s'observer dans les 48 heures et la guérison clinique dans les 3 à 5 jours après administration unique.



4.10. Surdosage (symptômes, conduite d'urgence, antidotes), si nécessaire

Non connu.



4.11. Temps d'attente

Viande et abats : zéro jour.
Lait : 3 jours.



5. Propriétés pharmacologiques

Groupe pharmacothérapeutique : antimicrobien pour usage intramammaire, céphalosporine de 3ème génération.
Code ATC-vet : QJ51DA32.



5.1. Propriétés pharmacodynamiques

La céfopérazone est un antibiotique bactéricide de la famille des céphalosporines (3ème génération) ayant les propriétés suivantes :
Une activité intrinsèque accrue avec des concentrations minimales inhibitrices (CMI) très basses : 10 à 100 fois plus basses que celles rencontrées avec des céphalosporines de 1ère et 2ème générations.
Une grande stabilité vis-à-vis des béta-lactamases produites par de nombreuses bactéries, à  l'encontre des pénicillines des groupes G et A et des céphalosporines de 1ère et 2ème générations.
Un large spectre étendu aux germes Gram positif et Gram négatif avec une activité sur les entérobactéries (E. coli).



5.2. Caractéristiques pharmacocinétiques

Après une administration intramammaire unique de 250 mg de céfopérazone, les concentrations inhibitrices de céfopérazone persistent localement dans la mamelle pendant 48 heures, et deviennent indétectables en 72 heures.
De faibles concentrations sériques sont détectées après 8 heures. Après 4 jours seulement 10% de la dose administrée est détectée dans l'urine.



6. Informations pharmaceutiques

6.1. Liste des excipients

Alpha-tocophérol (E370)
Monostéarate de glycérol
Stéarate de sorbitane
Huile d'arachide



6.2. Incompatibilités majeures

Aucune connue.



6.3. Durée de conservation

Durée de conservation du médicament vétérinaire tel que conditionné pour la vente : 18 mois.



6.4. Précautions particulières de conservation

Ne pas conserver à  une température supérieure à  25°C.



6.5. Nature et composition du conditionnement primaire

Seringue intramammaire polyéthylène basse densité blanc opaque
Bouchon protecteur en polyéthylène basse densité rouge



6.6. Précautions particulières à prendre lors de l'élimination de médicaments vétérinaires non utilisés ou de déchets dérivés de l'utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.



7. Titulaire de l'autorisation de mise sur le marché

ZOETIS FRANCE
10 RUE RAYMOND DAVID
92240 MALAKOFF
FRANCE



8. Numéro(s) d'autorisation de mise sur le marché

FR/V/4642963 8/1985

Boîte de 1 seringue intramammaire

Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.



9. Date de première autorisation/renouvellement de l'autorisation

12/11/1985 - 08/09/2010



10. Date de mise à jour du texte

13/10/2017