RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT
1. Dénomination du médicament vétérinaire

PERMACYL 182,5 MG/ML POUDRE ET SOLVANT POUR SUSPENSION INJECTABLE POUR BOVINS



2. Composition qualitative et quantitative

Un ml de suspension reconstituée contient :

 

 

Substance(s) active(s) :

 

Iodhydrate de pénéthamate …………………..…………...........

(soit 182,5 mg de pénéthamate ou 250 000 UI d’iodhydrate de pénéthamate)

236,3 mg

 

Présentation de 5 000 000 UI

 

Un flacon de 4,75 g de poudre contient :

 

 

 

Substance(s) active(s) :

 

Iodhydrate de pénéthamate ……………………………………

(soit 3649 mg de pénéthamate ou 5 000 000 UI d’iodhydrate de pénéthamate)

4726 mg

 

 

Le flacon de solvant contient 18 ml.

 

Quantité totale de suspension reconstituée : 20 ml.

 

Présentation de 10 000 000 UI

 

Un flacon de 9,50 g de poudre contient :

 

 

 

Substance(s) active(s) :

 

Iodhydrate de pénéthamate …………………..…………………

(soit 7299 mg de pénéthamate ou 10 000 000 UI d’iodhydrate de pénéthamate)

9452 mg

 

 

Le flacon de solvant contient 36 ml.

 

Quantité totale de suspension reconstituée : 40 ml.

 

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique « Liste des excipients ».



3. Forme pharmaceutique

Poudre et solvant pour suspension injectable.

Flacon de poudre : poudre fine blanc-crème.

Flacon de solvant : solution incolore claire.

Suspension reconstituée : suspension blanc-crème.

 



4. Informations cliniques

4.1. Espèces cibles

Bovins (vaches laitières).



4.2. Indications d'utilisation, en spécifiant les espèces cibles

Chez les vaches laitières :

- Traitement des mammites dues à Streptococcus uberis, Streptococcus dysgalactiae, Streptococcus agalactiae et Staphylococcus aureus (souches non productrices de bêta-lactamase), sensibles à la pénicilline.



4.3. Contre-indications

Ne pas utiliser chez les animaux présentant une hypersensibilité connue aux pénicillines, aux céphalosporines et/ou à l’un des excipients.

Ne pas administrer par voie intraveineuse.

Ne pas utiliser chez les lagomorphes et les rongeurs comme les cobayes, les hamsters ou les gerbilles.

Ne pas administrer chez des animaux atteints de maladie rénale y compris l’anurie ou l’oligurie.



4.4. Mises en garde particulières à chaque espèce cible

Le traitement doit être poursuivi pendant la lactation.



4.5. Précautions particulières d'emploi

i) Précautions particulières d'emploi chez l'animal

Ce médicament vétérinaire ne contient pas de conservateur antimicrobien.

 

L’utilisation de l’iodhydrate de pénéthamate pour le traitement des mammites doit être accompagnée de mesures d’hygiène visant à prévenir toute réinfection.

 

Là où des informations locales (régionales, de l’exploitation agricole) épidémiologiques indiquent une sensibilité réduite possible des souches pertinentes des espèces bactériennes impliquées dans les mammites, l’utilisation du produit doit être basée sur des tests de sensibilité sur des bactéries isolées des animaux malades.

 

Le médicament vétérinaire n’est pas efficace contre les organismes producteurs de bêta-lactamase.

 

Les politiques officielles nationales et régionales concernant l’antibiothérapie doivent être prises en compte quand le produit est utilisé.

 

Une utilisation du produit en dehors des recommandations du RCP peut augmenter la prévalence des bactéries résistantes à la benzylpénicilline et peut diminuer l’efficacité du traitement par d’autres antimicrobiens bêta-lactames en raison du potentiel de résistance croisée.



ii) Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Les pénicillines et les céphalosporines peuvent provoquer une hypersensibilité (allergie) suite à une injection, une inhalation, une ingestion ou un contact avec la peau. L’hypersensibilité aux pénicillines peut entraîner des réactions croisées avec les céphalosporines et inversement. Les réactions allergiques à ces substances sont occasionnellement graves.

 

Ne manipulez pas ce produit si vous savez que vous êtes sensible ou s’il vous a été recommandé de ne pas travailler avec de telles préparations.

 

Manipulez ce produit avec grande précaution afin d’éviter l’exposition.

 

Portez des gants quand vous manipulez le médicament vétérinaire afin d’éviter toute sensibilisation de contact.

 

En cas d’auto-injection accidentelle ou si vous développez des symptômes suite à l’exposition, telle une éruption cutanée, consulter un médecin et lui montrer la notice ou l’étiquette de l’emballage.

 

Le gonflement du visage, des lèvres ou des yeux, ou des difficultés respiratoires sont des symptômes plus graves qui exigent une consultation médicale urgente.

 

Se laver les mains après utilisation du produit.



iii) Autres précautions

Aucune.



4.6. Effets indésirables (fréquence et gravité)

Les symptômes des effets indésirables vont de légères réactions cutanées, comme l’urticaire et la dermatite, à des réactions sévères comme le choc anaphylactique avec tremblements, les vomissements, la salivation, les troubles gastro-intestinaux et l’œdème laryngé.

 

Dans certaines situations, le traitement peut entraîner des infections secondaires dues à une croissance exagérée d’organismes non cibles.



4.7. Utilisation en cas de gestation, de lactation ou de ponte

Peut être utilisé au cours de la gestation et de la lactation.



4.8. Interactions médicamenteuses et autres formes d'interactions

Le médicament ne doit pas être administré avec des antibiotiques qui présentent un mode d’action bactériostatique.



4.9. Posologie et voie d'administration

Administrer à l’aide d’une injection intramusculaire profonde.

Mode d’emploi : reconstituer la suspension en utilisant l’intégralité du contenu du flacon de solvant.

 

Pour obtenir la dose correcte :

 

Utiliser le flacon de poudre, qui contient 5 000 000 UI d’iodhydrate de pénéthamate avec le flacon de solvant, qui contient 18 ml d’un solvant stérile.

Ou, alternativement, utiliser le flacon de poudre, qui contient  10 000 000 UI d’iodhydrate de pénéthamate avec le flacon de solvant, qui contient 36 ml d’un solvant stérile.

 

Bien remuer après la reconstitution.  Un minimum de 10 inversions de flacons peut être nécessaire.

Chaque ml de suspension contient 250 000 UI (236,3 mg) d’iodhydrate de pénéthamate.

 

Dose : 15 000 UI (14,2 mg) d’iodhydrate de pénéthamate par kg de poids vif / jour (soit 6 ml de médicament reconstitué / 100 kg de poids vif) pendant trois à quatre jours consécutifs. Bien remuer avant l’emploi.

 

Administrer la dose quotidienne recommandée toutes les 24 heures, pendant trois ou quatre administrations consécutives.

 

Pour s’assurer de l’administration d’une dose correcte, le poids des animaux doit être déterminé aussi précisément que possible.

 

Le volume maximal recommandé lors de l’administration en un seul point d’injection est de 20 ml.

 

Le bouchon ne doit pas être percé plus de 10 fois.



4.10. Surdosage (symptômes, conduite d'urgence, antidotes), si nécessaire

En cas de surdosage, des effets indésirables comme ceux décrits dans la rubrique « Effets indésirables (fréquence et gravité) » peuvent se produire.



4.11. Temps d'attente

Viande et abats : 4 jours.

Lait : 60 heures.



5. Propriétés pharmacologiques

Groupe pharmacothérapeutique : antibactériens à usage systémique, antibactériens bêta-lactames, pénicillines.

Code ATC-vet : QJ01CE90.

 



5.1. Propriétés pharmacodynamiques

La substance active, l’iodhydrate de pénéthamate, est une prodrogue qui libère la benzylpénicilline. Chimiquement, c’est un éther diéthylaminoéthanol de pénicilline.

 

Mode d'action :

La benzylpénicilline fonctionne en bloquant la biosynthèse de la paroi cellulaire bactérienne. La benzylpénicilline s’attache de manière covalente aux protéines de liaison de la pénicilline (PBP) et, par la suite, désactive ces dernières, qui se trouvent sur la surface interne de la membrane bactérienne. Les PBP (transpeptidases, carbopeptidases, endopeptidases) sont des enzymes impliquées dans les étapes terminales de la synthèse de la paroi cellulaire bactérienne. Les pénicillines ne sont actives contre les bactéries que dans la phase de multiplication.

 

Le spectre antimicrobien de la substance active correspond à celui de la benzylpénicilline qui est efficace contre les souches de Streptococcus agalactiae, Streptococcus dysgalactiae, Streptococcus uberis et Staphylococcus aureus non productrices de bêta-lactamase.

 

Mécanismes de résistance :

Le mécanisme le plus fréquent est la production de bêta-lactamases (plus spécifiquement la pénicillinase particulièrement dans les S. aureus), qui rompt le noyau bêta-lactame des pénicillines en rendant ces dernières inactives.



5.2. Caractéristiques pharmacocinétiques

Après administration par voie intramusculaire à des vaches laitières, la Cmax est rapidement obtenue dans le sang et le lait (respectivement après 3 et 7 heures). Quatre-vingt-dix  pour cent de l’antibiotique sont hydrolysés dans le sang et 98 % dans le lait. L’hydrolyse a pour résultat la production du diéthylaminoéthanol et de la benzylpénicilline, cette dernière étant la molécule thérapeutiquement active. La distribution est rapide dans l’organisme, avec une affinité particulière pour les tissus pulmonaires et la glande mammaire. Elle traverse le placenta et pénètre lentement dans la circulation fœtale.



6. Informations pharmaceutiques

6.1. Liste des excipients

Flacon de poudre :

Silice colloïdale anhydre

 

Flacon de solvant :

Phosphate monopotassique (pour ajustement du pH)

Citrate de sodium (pour ajustement du pH)

Povidone

Eau pour préparations injectables



6.2. Incompatibilités majeures

En l’absence d’études de compatibilité, ce médicament vétérinaire ne doit pas être mélangé avec d’autres médicaments vétérinaires.



6.3. Durée de conservation

Durée de conservation du médicament vétérinaire tel que conditionné pour la vente : 5 ans.

Durée de conservation après reconstitution conforme aux instructions : 24 heures.



6.4. Précautions particulières de conservation

Avant leur reconstitution, les flacons de poudre et de solvant ne nécessitent pas de conditions de stockage particulières.

La suspension reconstituée doit être conserve dans le réfrigérateur (2-8°C).



6.5. Nature et composition du conditionnement primaire

Flacon verre type I incolore (poudre 5 000 000 UI)
Flacon verre type II incolore (poudre 10 000 000 UI)
Flacon verre type II incolore (solvant)
Bouchon bromobutyle (poudre et solvant)
Capsule flip-top aluminium (poudre et solvant)



6.6. Précautions particulières à prendre lors de l'élimination de médicaments vétérinaires non utilisés ou de déchets dérivés de l'utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.



7. Titulaire de l'autorisation de mise sur le marché

DIVASA-FARMAVIC
CTRA. SANT HIPOLIT
KM. 71, GURB-VIC
08503 BARCELONA
ESPAGNE



8. Numéro(s) d'autorisation de mise sur le marché

FR/V/9881147 6/2015

Boîte de 1 flacon de poudre de 5 000 000 UI et de 1 flacon de solvant de 18 ml
Boîte de 5 flacons de poudre de 5 000 000 UI et de 5 flacons de solvant de 18 ml
Boîte de 10 flacons de poudre de 5 000 000 UI et de 10 flacons de solvant de 18 ml
Boîte de 1 flacon de poudre de 10 000 000 UI et de 1 flacon de solvant de 36 ml
Boîte de 5 flacons de poudre de 10 000 000 UI et de 5 flacons de solvant de 36 ml
Boîte de 10 flacons de poudre de 10 000 000 UI et de 10 flacons de solvant de 36 ml

Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.



9. Date de première autorisation/renouvellement de l'autorisation

21/05/2015



10. Date de mise à jour du texte

27/07/2015